2020 – 2022

Derrière ce que l’on aime est une série de photographies numériques présentées en diptyques, dont la spécificité est d’utiliser la vidéo-projection comme source de lumière principale.

Il s’agit d’explorer ce que propose l’éclairage quand il ne vise plus à imiter la lumière naturelle, mais que l’image s’inscrit en filigrane sur le sujet. De rendre compte de comment la peau réagit quand elle se marie avec l’incrustation des pixels projetés.

Derrière ce que l’on aime est un travail engagé, pour lequel l’artiste a fait le choix de ne pas travailler avec des personnes cis (dont l’identité de genre correspondrait au genre attribué à la défense). Se faisant, la série tend à rappeler que les identités trans et/ou non-binaires n’existent pas seulement comme figure d’exception (token), mais sont à même de représenter leur propre norme.

error: ce contenu est protégé